5 choses à faire avec rien

43 vues

  • Jouer à la phrase sans fin, le premier dit un mot, le suivant le répète et en ajoute un autre, le suivant répète tout depuis le début et ajoute un mot supplémentaire, et ainsi de suite. Une histoire sans queue (ni tête ?) et un bon exercice de mémoire.

 

  • Mimer Chut ! Quand on mime, on n’a pas le droit de parler. A vous de commencer : imaginez le beau ballon que vous avez dans les mains. Jouez un moment avec : dribblez, mettez-le sur votre nez, lancé le en l’air et rattrapez le … puis confier-le délicatement à votre enfant, toujours en silence. A lui de continuer à faire vivre ce ballon avant de la faire passer au joueur suivant. Quand la forme est épuisée, choisissez-en une autre : un long bâton, une grande boîte, un tissu …

 

  • De drôles de bonshommes, découpez une feuille A4 en 2 dans le sens de la hauteur, pour obtenir 2 bandes de papier. Chaque joueur reçoit une bande et la prend dans le sens de la hauteur. En haut, il dessine une tête. Puis il plie la bande pour dissimuler son dessin en ne laissant dépasser que le bas. Le joueur suivant poursuit le bonhomme en lui ajoutant un buste, puis il plie la bande à son tour pour que le prochain dessine les jambes, et les pieds pour finir. Les plus grands y mettront plus de détails : un chapeau, une écharpe, des poches, un sac à main, des chaussures à lacets… Quelle drôle de créature ! on lui trouve un nom ?

 

  • Une silhouette en papier, déroulez un rouleau de papier kraft, une nappe en papier ou une carte routière périmée sur le sol, et demandez à votre enfant de s’allonger dessus, en écartant légèrement bras et jambes. Avec un gros feutre foncé, tracez sa silhouette. A lui ensuite de se dessiner : visage, vêtement, chaussures, il ne faut rien oublier… Une bonne façon de décorer la porte de sa chambre en prenant conscience de son corps !

 

  • Un dessin en miroir, pour les plus grands : installez votre enfant devant une feuille, feutre en main. Dressez un petit miroir sur la table, derrière sa feuille, de manière à ce que l’enfant puisse y voir sa main et sa feuille. Interdiction ensuite de regarder ca que l’on trace ailleurs que dans le miroir. Alors, biscornue, cette maison ?

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article